Blue een / Yeux Bleus

Blue een / Yeux Bleus

Mindin on dat blue een
at clappit saaft apö me
an daeved as keenly.

Hit's a blue ceanothus day,
unsure o hitsel. Late frost,
dan sun speirin trowe;

simmer wi a hint, a scröf
o winter. Fock still happit.
A man at da boddom

o a ledder, luiks up. Da lift is
a blue forivver. A dug, twisted
roond apön hitsel, clooers

at dat yuc at forivver comes
back. As I geng I man trust;
takk da blue een wi me.

Me souvenant de ces yeux bleus
qui doucement caressaient
et faisaient tout autant souffrir.

C'est un jour de ceanothus bleu
incertain de lui-même. Gelée tardive,
puis le soleil qui tente de percer,

une pointe d'été, un saupoudrage
d'hiver. Les gens encore emmitouflés.
Un homme au pied

d'une échelle lève les yeux. Le ciel
une éternité de bleu. Un chien
roulé en boule, se gratte,

toujours cette même démangeaison.
Allant mon chemin je dois garder confiance,
prendre les yeux bleus avec moi.

Christine De Luca, Éditions Fédérop, 2007

Reviews

  • "Go and find this book."Laurna Robertson, Northwords Now, Winter Issue, 08/09
  • "Mondes Parallèles gives an insight of life in Shetland to French speakers."The New Shetlander, No. 241 - Hairst Issue 2007
  • "Une personne remarquable de pureté, de finesse, de sincérité directe, sans artifice."January 2008
Read More Reviews